Accueil du site > Socorec en bref > RAPPORT D’ACTIVITES 2016

RAPPORT D’ACTIVITES 2016

RAPPORT DE GESTION 2016

Présentation et faits marquants 2016

SOCORECest une société de financement à statut coopératif qui a pôur objet de participer au développement des commerçants détaillants, membres de réseaux, appartenant au Commerce associé des secteurs alimentaire et non alimentaire.

SOCOREC consent des crédits moyen terme et long terme et se porte également garant de concours financiers, initiés principalement par le Groupe du Crédit Coopératif.

Le métier de SOCOREC est de financer les projets de commerçants indépendants membres de la quarantaine de réseaux qui participe à son actionnariat au côté des adhérents emprunteurs.

Les associés de SOCOREC sont d’une part des groupements de commerçants et, d’autre part, ses emprunteurs, eux-mêmes membres de ces réseaux. SOCOREC est l’émanation d’enseignes souvent leaders et reconnues dans leur secteur d’activité, de la grande distribution au bricolage, en passant par l’optique ou le sport.

Pour garder son indépendance et de par ses statuts, SOCOREC intervient exclusivement au profit des commerçants. Aucun financement n’est réalisé directement au niveau des groupements associés ou de leurs filiales.

Au cours de sa longue existence, SOCOREC a acquis une profonde connaissance des métiers qui composent son actionnariat, ce qui fait d’elle un partenaire privilégié pour le financement des investissements des commerçants indépendants propriétaires de leur point de vente, qu’il s’agisse :

d’accorder des prêts :

SOCOREC finance, par des crédits, les projets professionnels des commerçants associés : création, transmission, aménagements de magasins, immobilier d’entreprise, équipement en matériel divers, constitution et amélioration de fonds de roulement ;

de se porter garant :

SOCOREC peut également garantir les concours moyen et long termes accordés à ses adhérents et faciliter ainsi leur obtention ;

Spécialiste dans les secteurs présents à son capital,SOCOREC élabore des montages financiers personnalisés

Elle facilite, notamment, les transmissions d’entreprises grâce à des plan de financement alliant prêts classiques et interventions en quasi-fonds propres par le biais des prêts participatifs.

En mai 2015, SOCOREC a signé une nouvelle convention avec Bpifrance. Cette convention renforce ses liens avec un acteur majeur dans le financement de l’économie et vient en complément de la convention fonds propores "prêt participatifs" renouvelée tous les ans depuis 1996. L’objet de cette nouvelle convention de délégation de décision est de faciliter l’octroi de crédits au profit de Très Petites Entreprises (TPE) et de Petites et Moyennes Entreprises (PME) en s’appuyant sur la garantie de Bpifrance.

SOCOREC a l’agrément « entreprise solidaire » depuis 2011. Cet agrément a été renouvelé en 2013 pour une durée de 5 ans. Dans le cadre de la loi Hamon, cet agrément a été étendu comme suit : « Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale ».

Dans le cadre de la conformité réglementaire, SOCOREC, liée au Crédit Coopératif (groupe BPCE) par contrat d’association du 26 mai 2003, fait l’objet, notamment de la part de la Direction des Risques et de la Conformité de l’établissement bancaire, d’un suivi, en vertu de la convention du 3 novembre 2014 régissant son dispositif de contrôle interne.

Enfin, nous rappellerons que le Crédit Coopératif exerce le contrôle du respect, par l’établissement associé, de l’arrêté du 3 novembre 2014 relatif au contrôle interne des établissements de crédit.

La supervision de la comptabilité et l’établissement des états réglementaires sont assurés depuis juillet 2009 par le Crédit Coopératif dans le cadre d’une convention de prestation de services.

Adhésion de nouveaux groupements :

En 2016, adhésion de la CERP Bretagne Atlantique, coopérative de pharmaciens qui compte 1 640 affiliés en France métropolitaine et 104 dans les DOM.

Migration informatique :

En novembre 2016 ont été initiés les travaux préparatoires au chantier de migration informatique qui se déroulera au cours de l’été 2017. Les frais d’études et travaux de migration expliquent à eux seuls les augmentations de charges de 2016.

Remboursement du prêt subordonné :

Le prêt subordonné souscrit auprès du Crédit Coopératif pour le remboursement des Titres Participatifs à hauteur de 2 500 K€, a été soldé à l’échéance au 10 juillet 2016.

Conventions avec le Crédit Coopératif :

Le Crédit Coopératif ne détient aucune part sociale de Socorec. Toutefois, en dépit de la déconsolidation comptable des Établissements Associés, la BCE a confirmé la nécessité pour le Crédit Coopératif de calculer une exigence en Fonds Propres relatives aux risques de crédit et aux risques opérationnels de ses établissements associés. Le Crédit Coopératif a décidé de dénoncer, comme pour d’autres établissements associés, la convention commerciale établie avec Socorec depuis plusieurs décennies et qui avait été réécrite en 2003, lorsqu’il était devenu une Banque Populaire. Cette dénonciation en date du 2 décembre 2016 prendra effet au 31 décembre 2017, avec pour but de convenir, avant cette date d’échéance des termes d’une nouvelles convention avec l’objectif d’un partenariat renouvelé sur des bases améliorées pour les deux entités.

A ce jour, nous ne sommes pas en mesure d’apprécier les conséquences que cette renégociation pourrait avoir sur la situation comptable et financière de Socorec.

Activité

Le nombre des dossiers versés s’élève à 358 dossiers contre 312 en 2015, soit une hausse de 14,7 %.

Le montant total des versements s’est élevé à 94 750 353 € contre 76 487 120 €, soit une augmentation de 23,8 %.

En 2012, SOCOREC a signé avec le Crédit Coopératif, une convention dite « prêts directsSOCOREC ». Cette convention a pour objet la commercialisation, par le réseau d’agences du Crédit Coopératif, des prêts SOCOREC sur les enseignes de centres villes et centres commerciaux. En 2016, 8 dossiers de prêts ont été réalisés dans le cadre de cette convention pour un montant total de 1 322 m€ (11 dossiers en 2015 pour 1 492 m€).

Le montant moyen d’intervention s’établir à 264 666 € contre 245 151en 2015. Le montant moyen de nos prêts directs s’élève à 154 074 (soit + 4% par rapport à 2015).